La ventilation, un geste barrière contre la Covid-19 ? - Aldes Benelux ​ ​
​ ​

La ventilation, un geste barrière contre la Covid-19 ?

Aldes-Covid

L’ouverture des fenêtres suffit-elle à combattre le virus ? Le virus se propage-t-il plus facilement grâce à la ventilation ? Vit-il plusieurs jours en suspension dans l’air ? Faut-il maintenir ou arrêter la ventilation ?

Autant de questions posées auxquelles ALDES répond. Spécialiste de la qualité d’air, ALDES a, à travers de nombreux rapports et études, mis en lumière ce qu’il faut savoir sur l’importance de la ventilation face à la Covid-19 !

L’ouverture des fenêtres suffit à combattre le virus SARS-CoV-2.

FAUX : L’ouverture des fenêtres est un geste simple, mais il ne suffit pas car il contribue à diluer la concentration du virus uniquement pendant la durée de l’ouverture. L’ouverture des fenêtres peut aussi engendrer des impacts négatifs du point de vue thermique, acoustique ainsi qu’une mauvaise qualité d’air quand l’environnement extérieur est pollué. Elle doit être complétée par un système de ventilation mécanique (VMC) pour assurer un renouvellement permanent et maîtrisé de l’air, de manière à éviter une accumulation de CO2. Une forte concentration de CO2 reflète une mauvaise ventilation et peut être donc propice à la diffusion du virus SARS-CoV-2.(1)

La ventilation favorise la propagation du virus.

FAUX : La ventilation mécanique réduit par 10 le risque de transmission du virus par voie aérienne.(2)

Le virus SARS-CoV-2 peut vivre plusieurs jours en suspension dans l’air.

FAUX : Le virus se propage soit par gouttelettes soit par microparticules aéroportées. Il est capable de rester plusieurs heures en suspension. Le maintien de la ventilation est donc essentiel pour renouveler l’air et éviter que le virus ne reste en suspension.(3)

La ventilation mécanique capture le virus dans le filtre et peut le diffuser de nouveau.

FAUX : Une fois capturé par le filtre, le virus dessèche et meurt tout seul.(4)

L’utilisation seule de purificateurs d’air dans une pièce suffit pour libérer l’air du virus.

FAUX : Un purificateur d’air ne renouvelle pas l’air. C’est un bon complément d’une ventilation mécanique, qui elle renouvelle l’air en permanence, traite les autres polluants de l’air intérieur, et répond ainsi aux normes réglementaires de ventilation.

Les bâtiments anciens n’ont pas de solutions de ventilation pour renouveler l’air.

FAUX : Il existe différentes solutions de ventilation mécanique adaptées à la rénovation qui permettent de garantir un renouvellement permanent de l’air dans chaque pièce du logement.(5)


(1) Agence régionale de Santé PACA (ARS) : COVID-19 – Synthèse des recommandations de gestion de la ventilation /air intérieur
(2) The Lancet Respiratory Medicine, 2020
(3) Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) – Avis relatifs à la réduction du risque de transmission du SARS-CoV-2 par la ventilation et à la gestion des effluents des patients
COVID-19
(4) CAMFIL : Virus et Filtration
(5) Solutions ALDES pour la rénovation d’appartements et maisons anciens