Les écoliers de Flémalle respirent un air sain - Aldes Benelux ​ ​
​ ​

Les écoliers de Flémalle respirent un air sain

Située sur les hauteurs de Flémalle, l’école communale « Les Cahottes » a fait l’objet d’une rénovation en profondeur : agrandissement, isolation, ventilation. De quoi permettre aux écoliers d’apprendre dans les meilleures conditions possibles.

L’école communale des Cahottes, à Flémalle, avait besoin d’un agrandissement et d’une rénovation. Ce projet a été confié au bureau ID-ARCHITECTURE en association avec SLH ARCHITECTURE. Cette entreprise de longue haleine, débutée en 2017 pour les premières études, a pu voir le jour grâce aux subsides accordés dans le cadre des rénovations énergétiques pour les écoles.

Une partie des bâtiments a été conservée tandis que les structures défraîchies ont été démolies pour faire place à deux volumes à toitures plates liés entre-eux par un nouveau préau. Ces nouveaux bâtiments abritent d’une part trois classes, des sanitaires et un bureau et, d’autre part, une salle de psychomotricité et des vestiaires. Ces deux nouvelles constructions abordent une tonalité sobre pour s’intégrer à l’existant. La brique grise extérieure a été choisie pour se lier aux pierres de l’ancienne école.

Les nouveaux bâtiments répondent aux normes énergétiques actuelles et disposent d’une isolation complète (toit, murs et sols). Par ailleurs, les vitrages choisis sont acoustiques. Qui dit isolation dit également ventilation. Afin de conserver une efficacité thermique, le choix s’est porté sur de la ventilation double flux. Deux unités de ventilation sont présentes : une centrale double flux VEX 630 pour le premier bloc et une DFE compact 600 pour la salle de psychomotricité. Cerise sur le gâteau, la DFE qui est compacte, a été placée en plafonnier pour permettre de conserver la place au sol pour du rangement.

Les solutions de ventilation double flux Aldes ont été sélectionnées car elles correspondaient aux attentes et aux exigences du projet. « Aldes a suivi le dossier très consciencieusement. Bien entendu, le prix était compétitif par rapport aux exigences techniques ». De quoi offrir un air sain aux écoliers, une exigence d’actualité !